Biographie


Originaire de Sainte-Marie, une commune du Nord de la Martinique, Christiane VALLEJO est née un 7 mai. Cette commune est connue pour être le bastion de la culture et du folklore martiniquais. Dès son plus jeune âge, elle est attirée par la musique et c’est tout naturellement qu’elle intègre la chorale de sa paroisse à l’âge de quinze ans. Elle se retrouve rapidement soliste, son timbre mezzo-soprano étant très rare et donc très apprécié.

Ses dates importantes :

1987

Elle est remarquée par Ronald TULLE qui lui donne sa première chance.

1991

Elle rencontre Eric VIRGAL, il l’intègre à son groupe. C’est avec lui qu’elle fera sa première tournée dans l’île, en Guadeloupe et en Haïti.

1994

Tout en travaillant, elle continue à se former. Elle part donc s’installer à Paris pour perfectionner sa voix. Elle suit les cours du C.I.M., une école de Jazz à Paris, de 1993 à 1995. Elle évolue en même temps avec un groupe de biguine-jazz, le Christiane VALLEJO Quartet, qu’elle fonde à l’école avec Gilles Rosine et Stéphane Castry notamment, puis le groupe TRILOGIE, (1995), trio vocal jazz dans lequel elle est accompagnée de deux musiciennes avec lesquelles elle tourne dans plusieurs clubs parisiens.

1998

Le groupe ATOMES est crée. Il célèbre l’avènement d’une nouvelle voix qui va compter, Christiane VALLEJO.

« Ricolé », un duo avec Adriano Félicité, la fait découvrir et « Assassins » la consacre.

1999

Le premier album solo de Christiane sort dans les bacs. Il se nomme « Autrement » et le tube, “Pèsonn pa ni dwa”

2001

Elle sort son second album solo « Sans faux-semblants », qui remporte un succès public dès sa sortie. Elle y inaugure une collaboration à succès avec Médhy Custos et leur tube écrit à 4 mains “A la dous’”. Le Canada la découvre et plébiscite sa musique. Cet album est également le premier CD de zouk bénéficiant d’une plateforme CD-Rom interactive... Un must !

2003

C’est l’année du 2e album solo, “C’est Ecrit” qui la place comme l’une des trois plus “grosses” vendeuses de disques de la Martinique. Multi-hits, l’album devient une référence avec “L’Enfant Do”, “Qu’est-ce qui ne va pas”, “C’est écrit”, “Moman pasyon”...

2004

En mars, elle retrouve Médhy Custos après le succès de « Qu’est-ce qui ne va pas ? », tube de la fin 2003. S’attelant tous deux à la tâche, ils travaillent donc d’arrache-pied et en sort le maxi-single « Trahie » qui offre à Christiane Vallejo une nouvelle dimension d’interprète avec un titre oscillant entre zouk, compas et R’n’B. La Meilleure vente single de l’année 2004.

Décembre, sort l’album “12, RUE VALEJO” :

Sous ce nom énigmatique se cache un projet à la hauteur d’une star. En 4 albums, Christiane a su devenir l’une des figures majeures de la musique populaire antillaise. Particulièrement prolifique en hits et en clips, c’est tout logiquement et suivant des demandes récurrentes qu’il a été décidé d’offrir au public un magnifique cadeau de fin d’année soit un CD collector de ses plus grands tubes , 3 titres inédits et un DVD comprenant les 12 clips de la chanteuse ainsi que des séquences backstage et des interviews de ses amis stars.

L’album 12, rue Valéjo est un document unique qui nous permet de découvrir en images et en musiques une jeune femme talentueuse, sensible et généreuse. Le concept du DVD montre une rue, la rue Valéjo, où chaque clip représente une maison, une fenêtre ouverte sur la carrière, sur la vie de l’artiste. Construite entièrement en semi-3D, une telle arborescence reste encore à ce jour unique dans le Zouk Love...

2005

Le 20 mars 2005, elle obtient le PRIX SACEM du MEILLEUR ZOUK de l’Année pour le titre « D’accord », duo avec Bruno Bias. Fin décembre, l’album “12 RUE VALEJO” de Christiane VALEJO est certifié MEILLEURE VENTE ZOUK 2005 en Martinique.

2007

Décembre 2007, Inspirée par une histoire vraie, elle écrit le titre « Laisse-moi » que l’on retrouve sur la compil "Dis-moi Zouk", puis "West Ind’Hits". 2008

JUIN 2008, Christiane effectue sa METAMORPHOSE avec un nouvel album qui fait déjà date. Une production haut de gamme qui fait découvrir toutes les facettes d’une artiste majeur.Elle en profite pour retrouver les 2 L à son nom qu’elle avait perdu, un choix de sa production de l’époque, pour l’album “Autrement”.

Christiane VALEJO redevient Christiane VALLEJO.

La METAMORPHOSE est autant artistique que vocale et physique. Elle s’essaye sans complexes et avec raison à d’autres styles que le zouk et travaille avec les meilleurs.

Elle va chercher SAEL pour le Reggae, JECK CHARBONNIER, MARVIN et KALASH pour le Reggaeton, MARIE-JO ZARB (auteur pour JENIFER, PATRICK FIORI, NOLWEN LEROY, LAAM, NATASHA SAINT-PIER...) lui écrit une magnifique chanson Pop, ALFREDO DE LA FE, l’un des monstres sacrés de la musique Cubaine, l’accompagne sur "Reste".

Fidèle au zouk, sa musique, elle choisit la fine fleur des auteurs-compositeurs et arrangeurs qui lui offre le meilleur d’eux-mêmes : MEDHY CUSTOS, PRINCESS LOVER, PEGGY BAJAL, STEEVE PIERRE-LOUIS, JOCELYNE LABYLLE, ERIC VIRGAL, MARVIN, CLAUDE LOUIS-MARIE, JEAN-MICHEL HIERSO, ALI ANGEL, PHILIPPE JOSEPH, FABIEN DAMIDE, FREDERIC CARACAS et elle-même pour 15 titres d’une beauté, d’une émotion et d’une précision inégalées. Elle ne néglige aucun titre, tout doît être parfait...

Une artiste rare, un album rare...

Une réalisation signée par un génie en la matière, Steeve PIERRE-LOUIS. METAMORPHOSE...

le mot est faible...

Extrait du site officiel de Christiane Vallejo

« septembre 2017 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Téléchargez l'agenda format vCal Téléchargez l'agenda format vCal
Abonnez-vous au flux rss de l'agendaFlux rss de l'agenda
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © OMCmusic